Vercors Nature a engagé deux actions dans le domaine de la protection de la nature.

 Une concernant l’utilisation abusive des quads et le non respect de la réglementation (courriers au Préfet et au Président du Conseil Général). Cette action est réalisée en partenariat avec les 3  associations suivantes - CORA Drôme - FRAPNA Drôme - Club Alpin Français Drôme

Nous vous recommandons aussi à votre niveau de signer la pétition sur internet sur le site http://petition.stmedd.free.fr

 L’autre concernant la baisse des effectifs de chamois dans notre région (courriers au Préfet et au Directeur Départemental de l’Agriculture et de la Forêt).

 Courrier Quads

 Nous venons par ce courrier vous exprimer nos craintes quant au développement de la circulation non réglementée des quads dans notre département.

Depuis plusieurs mois, nous sommes régulièrement informés par des adhérents de nos associations sur des usages abusifs de ces quads : depuis la Drôme provençale jusqu'au Vercors en passant par le Diois, des informations très précises nous ont été rapportées concernant la pratique du quad dans les milieux naturels (alpages, forêts, milieux humides,...), et ce, parfois par des groupes très nombreux (plus de trente engins !). Nous constatons également de fréquentes utilisations de quads non immatriculés sur des routes ou des chemins ouverts à la circulation.

Outre le fait que ces types de pratiques sont totalement interdits par la législation (loi de janvier 1991), ces usages génèrent de nombreux problèmes, portent atteinte à l'environnement et ne respectent pas les pratiquants d'activités de pleine nature. Sur les chemins fermés à la circulation, ce sont le bruit bien évidemment, la poussière, et surtout des dangers objectifs liés à la vitesse excessive de la majorité des pratiquants auxquels sont confrontés les promeneurs familiaux. Dans les espaces naturels, le passage intempestif de ce type d'engin dégrade les sols, tasse ou arrache la fragile couverture végétale typique des milieux montagnards méditerranéens que nous avons dans notre département (beaucoup d'espèces sont protégées). Les perturbations concernent également l'ensemble de la faune (sauvage et domestique), et bien sûr les promeneurs qui parcourent ces espaces à pied.

 Nous vous demandons de faire respecter la réglementation et de prendre les moyens nécessaires pour cela, notamment par un rappel de la mission de la gendarmerie.

Nous souhaitons également faire une proposition : celui de l'édition par vos services d'un document d'information, rappelant d'un côté la législation et les sanctions prévues tout en incitant de l'autre à une pratique respectueuse des autres usagers. Edité et envoyé à tous les vendeurs et loueurs de quads du département (et mis à disposition dans les lieux publics), ce document aurait l'avantage de ne pas laisser les utilisateurs de quads ignorants de la réglementation.

Restant à votre disposition pour tout renseignement, pour participer à une rencontre de travail sur ce sujet avec vos services, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Préfet, l'expression de nos sentiments respectueux.

  

Courrier Chamois

 Notre association a participé à la création du PNRV et fête cette année ses quarante ans d’existence. Nous organisons depuis notre création toutes les semaines le mercredi et le dimanche des randonnées dans le Vercors et dans la Drôme.

Nous avons donc pu constater avec plaisir le développement de la population de chamois dans les années 1990 - 1995, nos adhérents sensibilisés à l’observation de la faune et de la flore  constatent malheureusement depuis ces dernières années une diminution du nombre de chamois très flagrante sur les secteurs de Saou, Beauregard de Barret, Gigors , Combe Laval, Col des Limouches etc...

D’autre part il semble que la distance d’observation des chamois s’allonge beaucoup, cela ne traduirait il pas aussi une trop grande pression de la chasse qui allonge la distance de fuite ?

 Nos adhérents nous interrogent à ce sujet.

 Pouvez vous nous indiquer sur quels critères sont fixés les plans de chasse aux chamois ?

Reposent ils sur une analyse objective de la population de chamois ?

Cette procédure est elle publique et se déroule elle dans la transparence ?

Pouvez vous nous communiquer l’évolution des plans de chasse de ces 4 dernières années ?

 

La population de chamois dans notre département contribue à l’attrait touristique de notre région et génère donc une activité économique non négligeable notamment  pour les hébergements (gîtes, hôtels).

 Retour à la page d'accueil